Accueil / Le projet Wikinomics

Le projet Wikinomics

Le projet WikiSkills est maintenant terminé, mais continue à travers le projet, Wikinomics !

wiiiiiiki

Le projet initial, financé par EACEA, a clos sa période intiale d’activités. Nous rentrons à présent dans une nouvelle phase qui sera principalement déployée grâce au réseau d’experts de Wikiangels. Ce réseau de pratique, constitué d’une variété d’experts, formateurs et consultants, est ouvert à toutes les organisations et privés adoptant l’approche pédagogique de Wikiskills dans leurs écoles, centres de formations, business, réseaux et projets.

En parallèle et dans le but d’améliorer, réutiliser et diffuser les résultats du projet Wikiskills, le projet pilote Wikinomics débute avec un accent sur les domaines de l’économie et de l’emploi. Le projet Wikinomics vise à améliorer les compétences clés nécessaires à l’employabilité dans les environnements en constante évolution de ce monde du travail. Il met la culture libre et les méthodologies wiki comme base d’une méthodologie pédagogique innovante.

Le réseau Wikiangels a déjà utilisé des éléments de l’expérience Wikiskills dans le but de soutenir le Wikithon de la « World Bank Knowledge Forum ». Ces pratiques seront discutées et documentées durant le Wikiangels Wikithon.

 

Un peu de contexte…

La crise a accéléré le rythme de la restructuration économique, le déplacement de nombreux travailleurs de secteurs en déclin au chômage en raison d’un manque de compétences requises par les secteurs en expansion (Commission Européenne, 2010). L’initiative « Une stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois » souligne la nécessité d’améliorer les compétences et de favoriser l’employabilité. Comme mentionné dans le journal officiel de l’Union Européenne (2011), il est important de “«renforcer la capacité d’anticiper et de répondre aux besoins du marché du travail et des compétences, ainsi que pour fournir la bonne combinaison de compétences, y compris les compétences transversales”. En outre, l’Europe fait face à plus de 700000 emplois vacants dans les TIC et à une compétitivité (EC press release, Davos, jan25th, 2013). Pendant ce temps, sur Wikipedia, une nouvelle manière d’apprendre est en train de s’auto-développer, organiquement. En soutenant des possibilités de collaboration synergiques, les environnements wiki ont prouvé pouvoir fournir de riches résultats d’apprentissage dans un large éventail d’environnements et niveaux éducatifs. Ceci est le résultat de la culture des licences libres, parfois nommée «wikinomics». Les formateurs comprennent et utilisent rarement les licences libres pour leurs cours, et passent ainsi à côté d’une clé de la gestion des méthodes pédagogiques dynamiques utiles à l’ère numérique.

En tant que tel, nous avons proposé Wikinomics, qui metterait en place une culture et des méthodologies wiki comme base d’une méthodologie pédagogique innovante.

En effet, ces deux approches novatrices ont démontré un grand potentiel dans le développement de compétences clés requises pour les besoins futurs du marché du travail, y compris de la créativité, de l’innovation, de la collaboration, de la maîtrise des TIC, de la communication dans la langue maternelle et les langues étrangères, de l’apprentissage de l’apprentissage, de la conscience sociale et civique, du sens de l’initiative et de l’esprit entrepreuneurial.

Wikinomics mettra l’accent sur la formation vocationnelle (aussi connue comme « vocationnal education and training » ou VET) est la formation qui prépare les gens à des métiers spécifiques, artisanaux et à des carrières sur différents niveaux, allant du commerce, de l’artisanat, de la technique, ou une position professionnelle dans l’ingénierie, de la comptabilité, des soins infirmiers, de la médecine, de l’architecture, de la pharmacie, du droit, etc. Les vocations artisanales sont généralement basées sur des activités manuelles ou pratiques, traditionnellement nonacadémiques liées à un métier, une profession ou vocation. Ils sont parfois nommés comme formation technique étant donné que le stagiaire développe directement son expertise dans un groupe particulier de techniques.

Les objectifs spécifiques du projet Wikinomics sont les suivantes:
1. Mettre en forme modèle de compétences clés transversal, multi-sectoriel, conforme au cadre ECVET (système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels), et fournir des outils et des méthodes concrètes pour sa mise en œuvre;
2 Développer, mettre en œuvre et évaluer un module de formation spécialement conçu pour répondre aux particularités du VET et aux différents secteurs, qui intègre la culture libre et les méthodologies basées sur le wiki pour améliorer le développement des compétences clés pour l’employabilité;
3 Effectuer une série de scénarios d’apprentissage collaboratifs de type wiki dans lequel les stagiaires du VET doivent exercer des activités significatives en vue d’atteindre des résultats communs et de formation;
4. Créer une communauté durable des pratiques entre les acteurs du VET à travers l’Europe, en aidant l’autre à adopter de nouveaux modèles socio-économiques et pédagogiques en phase avec l’ère du numérique.

Le cadre, module, et outils Wikinomics seront validés par différentes implémentations dans différents secteurs du VET. Ils seront librement accessibles après le projet, afin de fournir une ressource universelle, spécialement adaptée aux besoins du marché du travail actuels et futurs, transférable à des stratégies d’apprentissage tout au long au long de la vie (life-long-learning) d’une grande étendue de secteurs socio-professionnels.